Statistiques 2011-2016

 
Selon le plan d'action 2011-2016
Indicateur ministériel en lien avec la cible à atteindre d'ici 2016
 

Cible 1 :    Réduire de 4 points de pourcentage le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification, pour le réseau public, soit passer d’un taux de décrochage de 25,5 % à 21,5 %

 

Source : Les indicateurs de l’éducation, Direction des statistiques et de l’information décisionnelles (DSID) 2016.

Le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification pour le réseau public de l’Estrie a diminué de 5,1 points entre la triennale 2006-2009 et la triennale 2011-2014. Il est passé de 25,5% à 20,4%. Malgré une légère augmentation, la cible visée pour 2016 est atteinte.


 
 Cible 2 :    Réduire de 5 points de pourcentage le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification des garçons, pour le réseau public, soit passer d’un taux de décrochage de 32,2 % à 27,2 % 
 

 
 
 
 Source : Les indicateurs de l’éducation, Direction des statistiques et de l’information décisionnelles (DSID) 2016.  

 

Le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification des garçons, pour le réseau public de l’Estrie, est en diminution. Il est passé de 32,2% pour la triennale 2006-2009 à 24,8% pour la triennale 2011-2014. Malgré une légère augmentation, la cible visée pour 2016 est atteinte. Les efforts auprès des garçons doivent être maintenus afin d’éviter que la tendance revienne à la hausse.

 

De quoi parlons-nous?
Le taux de décrochage des garçons se calcule par rapport au nombre de garçons sortants et non au nombre global des élèves sortants. Le calcul est identique pour les filles.
 
 
 
Cible 3 :    Réduire de 3 points de pourcentage le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification des filles, pour le réseau public, soit passer d’un taux de décrochage de 18,6 % à 15,6 %
 
  
  
Source : Les indicateurs de l’éducation, Direction des statistiques et de l’information décisionnelles (DSID) 2016.  

Le taux moyen sur trois ans des sorties sans diplôme ni qualification des filles, pour le réseau public de l’Estrie, est en diminution. Il est passé de 18,6 % pour la triennale 2006-2009 à 15,8% pour la triennale 2011-2014. Malgré une légère augmentation, la cible visée pour 2016 est atteinte. Les efforts auprès des filles doivent être maintenus afin d’éviter que la tendance revienne à la hausse.

 

 

Cible 4 :    Hausser de 9,5 points de pourcentage le taux de diplomation et qualification après 7 ans, pour le réseau public, soit passer d’un taux de 67,5 % à 77 %.


 

Source : Les indicateurs de l’éducation, Direction des statistiques et de l’information décisionnelles (DSID) 2017.

Le taux de diplomation et de qualification après 7 ans en Estrie a augmenté de façon significative au cours des dernières années.  Malgré une légère baisse en 2015, le taux est tout de même passé de 67,5% en 2009 à 73 % en 2015.