Plan d'action régional en lecture

La littératie

Dans une société où l’information est omniprésente et que les savoirs évoluent à une vitesse exponentielle, chaque personne doit avoir la capacité de recourir à une variété de supports (oral, imprimé ou numérique) pour mieux accéder et comprendre l’information véhiculée de façon sonore ou visuelle. Ce faisant, elle pourra exercer pleinement ses différents rôles citoyens et profiter des possibilités qui lui sont offertes sur le plan social, économique, culturel et technologique. Allant bien au-delà du décodage et de la compréhension de textes imprimés que suppose la lecture, les compétences en littératie s’acquièrent à l’aide de connaissances, d’attitudes, d’habiletés, de stratégies à mobiliser dès le plus jeune âge. Elles se développent à travers des apprentissages formels et informels et peuvent se perdre, faute d’être sollicitées et mobilisées tout au long de la vie. De nombreuses recherches démontrent que le niveau de littératie d’une personne a des effets sur l’estime qu’elle a d’elle-même, sa réussite scolaire, son employabilité, sa contribution à la vie de sa communauté et de sa région.

Les personnes qui accèdent à un plus haut niveau de littératie valident les informations qu’ils reçoivent et prennent des décisions plus éclairées. Elles ont tendance à :

  • se préoccuper davantage de leur alimentation et à prendre soin de leur santé;
  • être moins stressé;
  • adopter des comportements plus écologiques;
  • être plus empathiques;
  • comprendre les différentes cultures qui l’entourent;
  • fréquenter les lieux culturels et comprendre l’importance de leur patrimoine;
  • participer à des activités de formation continue;
  • exercer leur droit de vote;

Il s’agit donc d’un enjeu de société déterminant pour le Québec, mais aussi pour l’Estrie. La population estrienne doit pouvoir développer, rehausser et maintenir des compétences lui permettant d’exercer son jugement critique et de résoudre les problèmes auxquels elle fait face. Compte tenu des résultats préoccupants du Québec aux enquêtes concernant le niveau de littératie des 16 à 25 ans, une large concertation des acteurs sociaux, culturels et économiques sera requise pour y arriver.

C'est pourquoi l'Estrie s'est dotée d'un plan d'action en lecture.

Les orientations du plan sont :